Alma

Vendredi 22 février 2019, nous avons découvert un nouveau restaurant rue de Hannong à Strasbourg : le Alma.

Le Alma sert de la cuisine nikkei. Cela désigne le métissage des cuisines péruviennes et japonaises, fusionnant en jouant sur les assaisonnements et la subtilité du cru. Un art culinaire nouveau en France.

Ohlala ce coup de cœur nos amis ! Nous voudrions oublier y avoir manger pour le redécouvrir encore et encore !

Nous sommes allés y manger avec un ami. Ce dernier a choisi le plat du jour pour 16€ : en entrée soupe miso et en plat ceviche de thon. Pour notre part, après une longue méditation sur la carte où presque tout nous faisait envie, nous avons opté pour du poulet karaage (poulet frit mariné au soja et au gingembre) en entrée pour 11€ et du saumon grillé à la flamme (fines tranches de saumon mi cuit, avocat, vinaigrette miso – fruit de la passion) pour 15€ (voir la photo).

Nous n’aimons pas la soupe miso donc nous ne l’avons donc pas goûté. En revanche nous avons piqué un peu de ceviche de thon chez notre voisin et nous devons dire que c’était très bon, moins doux que notre plat bien sûr, à cause de citron mais pas mal du tout.

Le poulet karaage était bon, bien croustillants, posés sur un lit de roquette assaisonnée et parsemé de graines de sésame. C’est une spécialité japonaise que nous apprécions et que nous connaissions (pour en avoir mangé au Ramens Shop et au Matsumotoya). Quant à notre plat, qu’en dire ? Quel délice ! Mais quel délice ! Nos papilles en rêvent encore ! Si tu aimes l’association saumon cru – avocat en sucré – salé, il faut absolument, je dis bien ABSOLUMENT que tu ailles goûter cette merveille. Les fines tranches de saumon et les morceaux d’avocat grillés au chalumeau avec ce goût léger de fruit de la passion… Nous en salivons rien que d’y penser, une douceur et une subtilité divine. (Cœur) Je pense que je suis très sérieusement amoureuse de ce plat, d’un amour sincère et éternel.

En dessert nous avons opté pour un muesli maison, crémeux yuzu et citron vert, mousse vanille de Madagascar et sorbet citron jaune à 7€. Notre ami a choisi la même chose. Egalement un délice, comme tout le reste. Nous n’avions jamais dégusté une mousse à la vanille aussi bonne. C’était magnifique.

Pour le reste, les serveurs sont agréables, polis, disponibles et très sympathiques. Les plats sont servis dans une très belle vaisselle et les lieux sont plus cosy, moderne, on y est à l’aise.

Dernier détail : réservation obligatoire, il n’y a qu’une dizaine de table au rez-de-chaussée et une salle de taille inconnue au premier étage.

En gros, tu as compris, si c’est ton style de miam, vas-y direct !

Nous y retournons le 21 mars avec une collègue de boulot, nous ferons peut-être un deuxième petit résumé de nos assiettes, en espérant que nous ayons le courage de tester autre chose.

De toutes les passions, la seule vraiment respectable me paraît être la gourmandise.

• Guy de Maupassant •

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s