Histoire de ruisseau

Nous avons pioché : rire, ruisseau et mémoire.

Un ruisseau court dans la montagne. Il slalome entre les pierres. Régulièrement, de petits ponts l’enjambent, là où passent les sentiers de randonneurs. Ce sont les endroits qu’il préfère : les lieux où il peut croiser des gens.

C’est un ruisseau alors forcément il n’a pas beaucoup de mémoire : l’eau file sans s’arrêter et ne retient rien. Ce n’est pas très pratique. Il rêve par exemple d’aller à la mer mais il se trompe parfois aux croisements et arrive dans de petits lacs.

Mais pour d’autres détails, c’est au contraire parfait. Imagine, si tu pouvais redécouvrir ton film ou ton livre préféré encore et encore. Le ruisseau avait la chance de s’ébahir chaque été du rire des enfants s’éclaboussant comme s’il les entendait pour la première fois.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s